Saumon gravlax et son sorbet vodka-aneth

Chez Meringue & Allumette on a une tradition depuis quelques années : le diner de Noël entre amis. Et cette année c’était ce samedi, on a donc commencé à fêter Noël un peu en avance. Ce moment, on ne le raterait pour rien au monde. C’est un peu LE temps fort de l’année. Oui il y a bien eu quelques mariages dernièrement, ok c’était un peu des temps forts aussi. Mais là, on se retrouve juste entre nous, on a l’impression d’être encore ces gamins dans la cantine du lycée, sauf qu’on a juste quelques kilos cheveux blancs en plus, des vrais vies d’adultes, avec des préoccupations de grands (le boulot, l’immobilier, la vie de famille), mais je vous rassure niveau mentalités on a toujours 16 ans… Je ne m’étendrai pas sur le sujet ici, mais les concerné(e)s sauront à quoi je fais allusion !! Et ces moments là, ils sont précieux, se retrouver ensemble et se dire qu’au fond rien ne change, ça c’est mon plus beau cadeau de Noël ! (séquence émotion terminée, vous pouvez essuyer votre larmichette et vous remettre en condition je-mange-non-stop-des-trucs-trop-bons-pendant-une-semaine)

Pour en revenir au repas, puisque c’est bien ça qui nous intéresse en réalité, c’est l’occasion pour moi de me fixer un challenge chaque année, de mettre les petits plats dans les grands et de me lancer dans la réalisation de recettes dignes des plus grands chefs. Comme dirait Allumette, c’est comme si on était dans un grand restaurant mais à la maison !

Le menu de ce Noël 2013 était donc :

–          A l’apéro : saumon gravlax et son sorbet vodka-aneth, servi avec des blinis au sarrasin et foie gras accompagné d’un confit d’oignons rouges maison (et oui, c’est moi qui ait fait le confit d’oignons 😉 )

–          En entrée : Saint Jacques dans leur coquille, nappées d’une sauce de barbes crémeuse aux câpres et citron confit (je vous en reparlerai parce que ça c’était juste une tuerie !)

–          En plat : Poularde de Bresse au vin jaune et morilles (recette de Georges Blanc), accompagné de riz (pour manger avec plein de sauce !) et courge butternut et chataignes rôties

–          En dessert : bûche ananas/caramel.

Je vais donc revenir sur le saumon gravlax. C’était une vraie découverte parce que je n’en avais jamais fait et je me demande bien pourquoi ! Cette recette ne présente que des avantages : facile (voire très facile, même ma collègue Marianne de Cook Me I’m Famous qui a pourtant plutôt l’habitude de poser les pieds sous la table que mettre la main à la pâte s’est lancée, c’est dire !), rapide (pas plus de 5 minutes à chaque étape, parfait quand on doit préparer un repas pour un soir de la semaine, qu’on travaille, qu’on va au sport et qu’on va prendre l’apéro au bar du coin), on peut la préparer en avance (et regarder Homeland peinard juste avant le dîner, ou tout donner sur le plat, à vous de voir), et c’est super bon. Que demander de plus ? Ben en refaire plus souvent ! Et surtout, merci à la maman de Prune de m’avoir transmis sa recette.

Et ce que je vais refaire plus souvent aussi c’est ce sorbet à la vodka. Réalisé un peu en mode impro, il s’est avéré être une bonne surprise. Assez traitre la surprise, attention si vous prenez la voiture, la vodka ne se sent pas du tout mais elle est bien là, donc allez-y mollo…

Pour les blinis au sarrasin en revanche je vous épargne la recette. Il s’agissait d’une préparation Marlette que j’avais eu dans une Eat Your Box. Je ne suis pas fan habituellement des préparations pour gâteau ou autre, je préfère travailler à partir de produits frais et éviter l’industriel. Mais j’étais prête à faire une exception pour Marlette dont les préparations sont généralement assez bonnes, à base de produits bio et pas de trucs chimiques dedans (dans la préparation pour blinis il n’y avait au final que farine, levure et sel, pas de quoi fouetter un chat donc). J’ai toutefois été plutôt déçue, la pâte n’avait pas du tout la consistance d’une pâte à blinis, j’ai donc obtenu des tas difformes tous moches et au goût ce n’était pas terrible. Je tenterai donc pour la prochaine fois la recette traditionnelle des blinis, celle de ma grand-mère, au moins c’est une valeur sûre !

Ingrédients (pour 10 à l’apéro ou 6 en entrée) :

Pour le saumon gravlax

ing saumon

2 pavés de saumon de 400 g chacun (avec la peau)

2 cuillères à soupe de cassonade

4 cuillères à soupe de gros sel gris

1 bouquet d’aneth

1 cuillère à café de poivre

saumon 1

  1. La veille : Laver et sécher l’aneth. La ciseler grossièrement. Mélanger le sel, le sucre, le poivre et l’aneth dans un petit bol. Rincer et éponger le saumon avec du sopalin.
  2. Recouvrir un plat à gratin de film (laisser dépasser des longueurs sur chaque côté). Poser un pavé de saumon côté peau dans le plat. Saupoudrer de la moitié du mélange à base de sel. Recouvrir avec le deuxième pavé de saumon côté peau vers le haut (les pavés de saumon sont donc chair contre chair si vous suivez bien). Répartir le reste du mélange. Refermer le film de sorte à ce que le saumon soit bien emballé (ambiance Dexter garantie, pas une goutte de sang de jus de saumon ne doit s’échapper !). Poser une petite planche surmontée d’un poids sur le tout (genre une brique de lait ou une grosse boîte d’haricots verts), et zou on réemballe pour éviter les transferts d’odeurs et on place tout ça au frigo.
  3. Au bout de 6 heures, vider l’eau au fond du plat et remettre au frais pour 24 heures.
  4. Le jour J, sortir le saumon de sa killing room, bien l’essuyer avec du sopalin (retirer tout le sel), retirer la peau et couper de fines tranches de saumon.

Pour le sorbet à la vodka

ing sorbet vodka

60 cl d’eau

125 g de sucre

1 citron

1 bouquet d’aneth

15 cl de vodka

  1. Laver l’aneth et ciseler finement la moitié du bouquet. Placer dans une casserole l’eau, le sucre, le zeste et le jus du citron, l’aneth ciselé et le reste des branches entières. Porter à ébullition, puis couper le feu et laisser infuser 20 minutes.
  2. Au bout de ce temps, retirer les branches d’aneth, ajouter la vodka et laisser refroidir le tout au frigo.
  3. Version avec sorbetière : Le lendemain, faire prendre le mélange 25-30 minutes en sorbetière puis placer au congélateur 1 heure.
  4. Version sans sorbetière : quand le mélange est bien froid, le placer dans un plat à gratin au congélateur et toutes les 2 heures soit vous grattez la surface à la fourchette, ça vous fera un granité, soit vous mixez le tout au blender avant de remettre dans le plat au congel. Ça devrait finir par faire un sorbet. Dans les deux  cas répétez l’opération plusieurs fois, à quelques heures d’intervalles jusqu’à obtenir une texture qui vous convienne (désolée pour le manque de précision, mais moi j’ai une sorbetière donc je me simplifie la vie !).
  5. Servir dans des verres à shot en accompagnement du saumon.

saumon 2

saumon 3

ET VOILA !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s